Alain Kaufmann

Société / Institution

Université de Lausanne (UNIL), Interface sciences-société

Position actuelle    

  • Directeur de l’Interface sciences-société de l’UNIL
  • Directeur de L’éprouvette, laboratoire public de l’UNIL

Parcours

  • Formation en biologie et en sociologie, UNIL, 1982-1991

  • Assistant de recherche, Faculté de médecine, UNIL, 1987–1988
  • Assistant puis maître-assistant, Faculté des sciences sociales et politiques, UNIL, 1991–1998
  • Chercheur invité, Centre de Sociologie de l’Innovation, Ecoles des Mines, Paris, 1993–1995

  • Directeur, Interface sciences-société, UNIL, 2000-

Centres d’intérêts en lien avec la santé personnalisée

Mes domaines de recherche et d’enseignement sont la sociologie des sciences et des techniques, les risques technologiques, la participation des publics aux choix scientifiques et techniques, les aspects sociaux et anthropologiques de la génomique et l’impact des patients sur la recherche biomédicale. Je suis membre du Conseil scientifique d’Ethos, la plateforme interdisciplinaire d’éthique de l’UNIL et chercheur associé à l’Institut des Humanités en Médecine UNIL-CHUV.

J’organise dans le cadre de L’éprouvette des ateliers interdisciplinaires de génétique pour le large public et les associations de patients atteints de maladies génétiques.

Depuis quatre ans, je collabore avec la Biobanque Institutionnelle de Lausanne, l’Unité de Valorisation des Données et des Echantillons du CHUV et le Service de la Santé Publique du canton de Vaud sur les aspects sociaux et éthiques du développement de la santé personnalisée.

Projets de recherche en cours 

« Enquête et débat public autour de la médecine personnalisée »

sur mandat du Service de la Santé Publique du Canton de Vaud, Office du médecin cantonal.

Cette recherche participative et collaborative vise à consulter et impliquer les acteurs concernés - chercheurs, soignants, associations de patients et de consommateurs, décideurs, entreprises privées, citoyens - et élaborer des outils de collaborations pour leur permettre de co-construire les développements de la santé personnalisée. Ce travail est réalisé en partenariat avec la Swiss Biobanking Platform, l’Unité de valorisation des données et des échantillons du CHUV, la Fédération romande des consommateurs et des associations de patients.

ECOS : Espace de convergence des savoirs sur la santé personnalisée.

Projet financé par la Fondation Leenaards dans le cadre de l’initiative Santé personnalisée et société.

Alain Kaufmann, Jacqes Fellay, Christine Currat

L’idée est de confronter les visions qu’ont de la santé personnalisée trois groupes d’acteurs distincts : les chercheurs, les médecins de premier recours et les citoyens. Les délibérations conduites au sein de chaque population puis entre elles permettront de mettre à la disposition du grand public, des associations, experts, décideurs, etc. des outils interactifs documentant la thématique et proposant des actions à mener.

Articles / Publications

Publication personnelle sur le thème de la santé personnalisée

Kaufmann A. (2004) « Mapping the human genome at Généthon laboratory. The French Muscular Dystrophy Association and the politics of the gene », in Rheinberger H.-J. and Gaudillière J.-P. (Eds), From Molecular Genetics to Genomics : The Mapping Cultures of Twentieth-Century Genetics, London and New York: Routledge, pp. 129-157.

Kaufmann A. (2012) « Le rôle des associations de patients dans la définition de l’identité sociale et biologique des personnes », in Joye C. (Dir.) Handicap et diagnostic à l’aube de la vie: espoir ou dérive ? Regards croisés sur le diagnostic préimplantatoire, Genève: Editions Médecine & Hygiène, pp. 79-87.

Barazzetti G., Kaufmann A. et Benaroyo L. (2014) « Enjeux éthiques et sociaux de la médecine génomique », Praxis, vol. 103, no 10, pp. 573-577.

Kaufmann A. (2015) « La "démocratie technique" au pays de la démocratie directe: la Suisse et le débat sur les sciences de la vie », Médecine/Sciences, vol. 31, hors-série no 2, juin-juillet, pp. 27-32.

Kaufmann A. (2016) « Personnes handicapées, associations de malades et groupes concernés: quelles conditions pour une démocratisation des choix scientifiques et techniques ? », in Joye C. (Dir.), De l’être humain réparé à l’être humain augmenté: quels impacts sur l’individu et la société ?, Genève: Editions Médecine et Hygiène, pp. 57-68.

Barazzetti G., Cavalli S., Benaroyo L. and Kaufmann A. (2017) « ‘‘Still Rather Hazy at Present’’: Citizens’ and Physicians’ Views on Returning Results from Biobank Research Using Broad Consent », Genetic Testing and Molecular Biomarkers, Volume 21, Number 3, pp. 159-165.

Liste complète des publications disponible ici :

https://www.unil.ch/interface/home/menuinst/recherche/publications-recentes.html

Ouvrage recommandé sur le thème de la santé personnalisée

Guchet X., La médecine personnalisée : un essai philosophique, Paris : Les Belles Lettres.