Voir tous les acteurs

Daniel Widmer

Centres d’intérêts en lien avec la santé personnalisée

Psychosomatique, anthropologie de la santé, interprofessionalité, sur-médicalisation, Health Technology Assessment

Activités de recherche « santé personnalisée » 

Santé personnalisée et prévention des maladies chroniques : besoins, perceptions et attentes des patients et des médecins généralistes.

Projet financé par la Fondation Leenaards dans le cadre de l’initiative Santé personnalisée et société.

Christine Cohidon, Jacques Cornuz, Daniela Cerqui Ducret, Béatrice Desvergne, Idris Guessous, Daniel Widmer

Quel est l’intérêt du patient à connaître son profil génétique, sa capacité à comprendre les informations délivrées, ses craintes face à un usage abusif de celles-ci ou encore l’impact potentiel de telles connaissances sur son comportement ? Comment les médecins généralistes perçoivent-il l’usage de la médecine personnalisée dans le contexte des maladies chroniques, son impact sur leur pratique actuelle et future et les risques potentiels de surmédicalisation ? En plus d’alimenter le débat actuel, ces enquêtes permettront d’établir un ou plusieurs scénarios de la pratique médicale à l’horizon 2025. 

Projets de recherche en cours indirectement liés à la santé personnalisée

Santé rurale en Inde : partenaires, Institut et Haute école de santé la Source, UNIL-sciences sociales et politiques –Thema, Société de formation thérapeutique du généraliste (SFTG), Paris et Université Visva Bharati, Santiniketan. 

Surmédicalisation. Recherche qualitative en cours. Partenaires, IUMF, SSP-Thema et SFTG.

La dépression chronique chez le généraliste. Partenaires IUMF, Institut universitaire de psychothérapie.

Articles / Publications

Widmer D. Care and Do Not Harm: Possible Misunderstandings With Quaternary Prevention (P4) Comment on “Quaternary Prevention, an Answer of Family Doctors to Over Medicalization.” International Journal of Health Policy and Management. 2015 May 17;4(8):561–3.

Widmer D, Herzig L, Jamoulle M. [Quaternary prevention: is acting always justified in family medicine?] Rev Med Suisse. 2014 May 14;10(430):1052–6. 

Widmer D, Jotterand S, Ninane F, Fauchère M-P, Bischoff T, Herzig L. [Interprofessionnal care and multimorbidity in family medicine] Rev Med Suisse. 2016 May 11;12(518):937–8, 940–1. 

Evénements

Voir le site du Heath Technology Assessment Network : https://ec.europa.eu/health/technology_assessment/policy/network_en

Société / Institution

  • Cabinet privé. Médecine interne générale FMH, médecine psychosociale et psychosomatique ASMPP, 2 avenue Juste-Olivier 1006 Lausanne
  • Université de Lausanne (UNIL), Policlinique médicale universitaire (PMU), Institut universitaire de médecine de famille (IUMF)

Position actuelle

  • Médecin généraliste 
  • Chargé de cours à l’UNIL, IUMF  
  • Vice-président de l’Union européenne de médecine de famille (UEMO)

Parcours 

  • Marié, père de deux filles, installé comme médecin généraliste à Lausanne depuis 1985
  • Depuis 1999 membre du comité de l’Association romande pour la formation en médecine psychosociale et psychosomatique puis du Certificate of Advanced Studies en psychosomatique des Universités de Lausanne et Genève
  • Délégué suisse à l’UEMO depuis 2000 et vice-président depuis 2016
  • Membre du Collège de l’IUMF fondé en 2007. Chargé de cours, enseignement des compétences communicationnelles et membre du groupe recherche
  • Collaboration avec anthropologues depuis 2015 (projet interprofessionnel d’anthropologie de la santé en Inde)
  • Actuellement représentant de l’UEMO au « health professionals stakeholders pool du Health Technology Assessment Network de la Commission Européenne » 
Top