Voir tous les acteurs

Dominique Sprumont

Société / Institution         

  • Université de Neuchâtel (UNINE), Faculté de droit, Institut de droit de la santé (IDS)
  • Swiss School of Public Health (SSPH+)

Position actuelle              

  • Directeur-adjoint IDS
  • Vice-directeur SSPH+

Parcours

  • Professeur, Dr. iur. Spécialiste de droit de la santé, avec un intérêt particulier pour les questions de recherche impliquant des êtres humains et les liens entre recherche et pratique médicale sous l’angle des droits des patients et de la santé publique
  • Président de la Commission d’éthique de la recherche de l’Université de Neuchâtel
  • Directeur du programme doctoral « Santé, médecine et société » (Les sciences sociales dans la santé et dans la médecine), Université de Neuchâtel
  • Membre du Groupe de travail Gouvernance de Swiss Biobanking Plateform
  • Conseiller spécial de l’Association médicale mondiale dans la rédaction de la Déclaration de Taipei
  • Coordinateur du programme d’e-learning en éthique et réglementation de la recherche TRREE (http://elearning.trree.org)
  • Vice-président du Conseil d’administration du Réseau fribourgeois de santé mentale 

Centres d’intérêts en lien avec la santé personnalisée

Mes activités (enseignement/recherche/conseil) se focalisent sur les droits des patients, avec un intérêt particulier pour la recherche impliquant des êtres humains et la santé publique. Elles visent à trouver la juste balance entre la protection des droits fonda- mentaux, les besoins de santé publique et la liberté de la recherche. L’objectif principal est de contribuer au développement d’une véritable culture de l’Evidence-Based Policy dans la santé (dans une vision salutogénique) en créant des ponts entre les sciences humaines et sociales, la santé publique et les sciences biomédicales dans le respect des personnes en bonne et en mauvaise santé et de la population en général. Il s’agit notamment d’aider les scientifiques à prendre conscience des enjeux éthiques et juridiques et à s’ouvrir à une véritable participation des patients et de la population dans le développement de la santé personnalisée au-delà des seuls aspects médicaux et scientifiques.

Projets de recherche en cours

  • Etude de droit comparé sur la réglementation des biobanques en Europe
  • Evaluation du formulaire de consentement général de l’Académie suisse des sciences médicales
  • Encadrement juridique des biobanques et de la santé personnalisée

Articles / Publications

Dominique Sprumont et Natacha Joset, Regard juridique sur la politique suisse de la santé, RDS/ZSR 135 (2016) II, „Der Mensch, seine Gesundheit und das Recht“. Helbing Lichtenhahn Verlag, Basel, pp. 89 – 137

Dominique Sprumont, Charles Joye, Astrid Pilottin, Biobanques : il est urgent d’investir dans une loi fédéraleBulletin des Médecins Suisses 2016;97(48), 

Nouvelles technologies et santé publique (22ème Journée de droit de la santé), Dominique Sprumont (éd.), Weblaw, Berne 2016, 157 p 

Dominique Sprumont, Theresa Scherer, Settimio Monteverde, Marie-Noëlle Kerspern, Les sciences sociales dans les professions de la santéJusletter 23 octobre 2017, 

Vladislava Talanova and Dominique Sprumont, Ethical, legal and professional compliance list for human research biobanks applicable in Switzerland, Status as of 1 January 2018 (PDF)

Evénements

Articles

Dominique Sprumont: «Les parlementaires doivent s’informer pour ne pas être la cible de lobbys»

La discussion au Parlement d’une proposition de loi ouvrant l’accès, pour les assureurs, aux données...
Top