Voir tous les acteurs

Francesco Panese

Société / Institution

Université de Lausanne (UNIL), Faculté des sciences sociales et politiques (SSP), Institut des sciences sociales (ISS), Laboratoire d’études des sciences et des techniques (STSlab)

& Faculté de biologie et de médecine (FBM), Institut des humanités en médecine (IHM)

Position actuelle

Professeur associé

Parcours

Doctorat en sociologie et anthropologie de l’Université de Lausanne. En 1999, séjour de recherche au Département d’anthropologie, de l’Université de Californie, Berkeley. De 1999 à 2015, il a dirigé le Musée de la main UNIL-CHUV, qui traite de grands thèmes d’actualité scientifique, médicale et sociale. De 2008 à 2013, il a été professeur associé à l’EPFL, directeur du Collège des humanités.

Centres d’intérêts en lien avec la santé personnalisée 

  • Social dimensions of epigenetics and Developmental Origins of Health and Disease
  • Transfer of knowledge in medicine
  • Personalized Health in Switzerland: Social Sciences Perpectives
  • Social and Historical Studies of Brain Sciences
  • Collaborative projects related to the clinics

Projets de recherche en cours

Development of Personalized Health in Switzerland: Social Sciences Perpectives

Projet Sinergia en cours d’évaluation.

Ce projet soumis aborde le développement de la santé personnalisée en Suisse dans une perspective interdisciplinaire profondément ancrée dans les sciences sociales : études sociales des sciences et des technologies, anthropologie de la biomédecine, économie, politiques sociales et droit de la santé, éthique pratique et sociologie de l'engagement public avec la science. Son objectif général est d'examiner comment la mise en œuvre de la santé personnalisée repose sur l'alignement des composantes techno-scientifiques et socio-politiques qui constituent les conditions sine qua non de ce développement.

Parental Responsibility, epigenetics and DOHaD. Emerging sociotechnical imaginaries of reproduction in the age of epigenetics

SNF, Div. 1. N° 162873. With U. Simeoni (co-applicant) and L. Chiapperino (post-doc).

Ce projet de recherche est né d'une collaboration avec L. Chiapperino et U. Simeoni. Nous y étudions comment les développements récents en épigénétique et dans le domaine des DOHaD engendrent des reconfigurations des discours et des pratiques en matière de responsabilités parentales et, réciproquement, des ordres normatifs, épistémiques et sociaux dans la recherche scientifique. L’étude de ce volet de la biomédecine post-génomique contemporaine est complétée par une analyse généalogique de l'épigénétique contemporaine.

Knowledge Translation through Tool-Supported Practices in Health Care: Production and Use of Self-Management Tools in Chronic Disease. The case of Diabetes.

SNF, Div 1. N°156509. M. Grossen (main applicant), F. Panese & B. Burnand (co-appllcant), G. Danesi & V. Pidoux (post-doc), M. Peralong (candoc).

Ce projet est lié à la mise en place d'un groupe de recherche interdisciplinaire – incluant des chercheurs en services de santé, en psychologie socioculturelle, en études sociales de médecine, ainsi que des cliniciens-chercheurs – consacré à la production, la circulation et les usages des connaissances médicales entre professionnels et « profanes », en particulier dans les situations impliquant des outils matériels en relation avec la santé.

Articles / Publications 

Chiapperino L., Panese F. L’épigénétique et le concept DOHaD. Vers de nouvelles temporalités de la médecine «personnalisée» ? 2017, Revue médicale suisse, 2017.

Schaad B., Bourquin C., Panese F., Steifel F. Patients : sujets avant d’être partenaires. 2017, Revue médicale suisse, 13-566, pp. 1213-1216.

Müller R., Hanson C., Hanson M., Penkler M., Samaras G., Chiapperino L., Dupré J., Kenney M., Kuzawa C., Latimer J., Lloyd S., Lunkes A., Macdonald M., Meloni M., Nerlich B., Panese F., Pickersgill M., Richardson S., Rüegg J., Schmitz S., Stelmach A., Villa PI. The biosocial genome? Interdisciplinary perspectives on environmental epigenetics, health and society. (2017), EMBO reports, 18 (10) pp. 1677-1682.

Top