Voir tous les acteurs

Michael Schumacher

Société / Institution

Haute école de Suisse occidentale (HES-SO) Valais Wallis, Institut informatique de gestion (IIG)

Position actuelle

Professeur ordinaire HES

Parcours

Michael Schumacher est professeur à l’Institut d’informatique de gestion de la haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) à Sierre. Précédemment, il a été chercheur senior au Laboratoire d’intelligence artificielle de l’EPFL et visiting postdoc à Carnagie Mellon University, USA. Il est membre de l’executive board du Swiss Personalized Health Network (SPHN). En 2009, il a créé le groupe de recherché Applied Intelligent Systems Lab (AISLab). Depuis 2014, il est le coordinateur de l’axe santé de la HES-SO Valais Wallis qui favorise la recherche interdisciplinaire au sein de l’institution et qui a créé le Health Technology Innovation Center pour développer des technologies pour la santé durable.

Centres d’intérêts en lien avec la santé personnalisée

Ses domaines d’intérêt touchent l’intelligence artificielle et les systèmes distribués, spécialement les agents intelligents. Il travaille notamment sur le monitoring des données de capteurs pour la gestion de maladies chroniques, l’interopérabilité des systèmes de santé, le coaching personnalisé dans la prévention (arrêt de fumer) et les exercices de physiothérapie, l’aide à la décision pour les médecins généralistes, les méthodes d’anonymisation pour la création de bases de données de recherche.

Projets de recherche en cours

Santé personnalisée ? Oui, mais privée !

Projet financé par la Fondation Leenaards dans le cadre de l’initiative Santé personnalisée et société.

Kévin Huguenin, Muriel Bochud, Mathias Humbert, Michael Schumacher

Ce projet étudie les risques que représente, pour la vie privée, l’utilisation de gigantesques quantités de données stockées et échangées entre spécialistes dans le cadre de la santé personnalisée. Fiches de consentement, politiques d’anonymisation des données, au rôle des commissions d’éthique, risques potentiels de ré-identification d’un individu dans une base de données, etc. seront analysés afin de développer des contre-mesures et des algorithmes pour garantir le respect de la vie privée tout en préservant l’utilité des données pour la médecine et la science.

COMMODITY12

Projet européen qui vise à développer un système d’information permettant de suivre de manière régulière les données physiologiques des personnes souffrant d’un diabète de type 1 ou 2. Basée sur une analyse multi-paramètres – taux de glycémie, maladies passées ou encore traitements suivis – la solution informatique ambitionne, en plus de permettre le suivi quotidien du patient, d’améliorer la responsabilisation de celui-ci grâce à des outils lui permettant de se prendre en charge. L’Institut informatique de gestion de la HES-SO Valais est chargé de développer le démonstrateur logiciel de ce projet, autrement dit d’intégrer tous les composants développés par les membres du consortium afin de mettre en place un prototype fonctionnel qui va être testé par environ 80 patients.

Autres projets

https://www.hevs.ch/fr/collaborateurs/schumacher-1800

Articles / Publications

Voir http://publications.hevs.ch/index.php/login/dologin/authors/show/198

L'intelligence artificielle par la pratique. Boi Faltings et Michael Ignaz Schumacher. PPUR, 22/09/2017

Evénements concernant la santé personnalisée à ne pas manquer

Quantified self : une évolution inéluctable pour la performance et le bien-être. 26 janvier 2018, technoark. Techno-Pôle de Sierre

Top