Samia Hurst : «Les malades sont malades, mais ne sont pas coupables»

Pour l'éthicienne de l'Université de Genève, la confidentialité des données génétiques, la solidarité entre individus, et la confiance sont des valeurs à garantir avec l'essor de la médecine personnalisée.

Une vidéo de la Fondation Leenaards

Top