[Heidi.news] Les bébés CRISPR chinois seront exposés à un risque de mortalité plus important

C'est la nouvelle qui a agité la fin de l'année 2018: un chercheur chinois, He Jiankui, annonce la naissance de jumelles dont le génome a été modifié en utilisant la technique CRISPR-Cas9. Le but de son intervention était d'immuniser les nouveaux-nés contre l'infection du VIH. Une nouvelle qui a fait grand bruit dans la communauté scientifique, qui a débattu sur l'éthique d'une telle démarche. Aujourd'hui, une nouvelle étude montre qu'une telle modification génétique augmenterait le risque de mortalité précoce.

Lire l'article sur le site d'Heidi.news

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités de la plateforme SantéPerSo et être invité aux événements consacrés à la santé personnalisée.

Top