[Heidi.news] Prématurité: le CHUV teste une serviette connectée

Un essai préclinique est en cours au CHUV pour tester une serviette hygiénique connectée. Son but est de permettre d'estimer les risques de naissance prématurée. Ce dispositif contient une puce microfluidique qui permet d’analyser les secrétions vaginales pour y détecter des marqueurs biologiques connus pour être associés à un risque accru d'accouchement prématuré. Portée 2 heures par semaine durant le dernier trimestre de grossesse, la serviette Rea permettrait de mieux estimer le risque réel de prématurité et d'éviter ainsi des alitements prolongés inutiles.

> Lire l'article sur Heidi.news

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités de la plateforme SantéPerSo et être invité aux événements consacrés à la santé personnalisée.

Top